Sage femme : introduire l’aromathérapie dans sa pratique

Le moment de la grossesse est un moment riche en émotions et en défis de santé, pour une femme enceinte. La sage-femme occupe une place prépondérante dans la vie d’une femme enceinte. Elle intervient à tous les stades de la grossesse et est souvent vue comme l’interlocutrice de choix pour l’éducation et le soutient de la femme enceinte. Elle est aussi la principale interlocutrice, au moment même de l’accouchement. La grossesse étant, cependant un moment particulier en terme de santé, la femme enceinte est souvent démunie face aux petits problèmes de santé, inhérents à sa condition. L’aromathérapie peut être un apport de choix dans la préparation à l’accouchement, dans la gestion des émotions de la maman, et dans la gestion des petits problèmes de santé. La sage-femme doit pouvoir proposer l’aromathérapie comme une alternative. Cependant, de par sa condition, les huiles essentielles ne peuvent pas être administrées à la femme enceinte sans une solide connaissance de l’aromathérapie et de ses précautions d’emploi. La sage-femme peut alors tout naturellement intervenir et proposer des soins et prescrire des mélanges d’huiles essentielles.

Utiliser les huiles essentielles au moment de la grossesse

Le champ d’utilisation des huiles essentielles au moment de la grossesse est énorme. Les huiles essentielles peuvent intervenir à de nombreux moments. Il est cependant important de connaitre comment utiliser les huiles essentielles. Il faut aussi connaître leurs précautions d’emploi pour la  sécurité de la femme enceinte mais aussi pour son bébé. Certaines huiles essentielles sont abortives, d’autres sont neurotoxiques ou hépato-toxiques. La connaissance approfondie de ces contre-indications est donc une priorité pour la sage-femme qui veut se lancer.

Au delà de cela, il est important aussi de connaitre comment les utiliser : sans trop les doser, en les diluant de façon adéquate et en les utilisant en maximisant leurs effets tout en réduisant leur impact sur le foetus. Le choix de la voie d’administration doit aussi être envisagée : en inhalation pour les nausées par exemple, en application cutanée pour d’autres problème ou en simple diffusion.

Comment prescrire les huiles essentielles dans le cadre de sa pratique de sage-femme

Les huiles essentielles pourront être utilisées de multiples façons : en gardant en tête des notions de sécurité, la sage-femme pourra élargir son champ de pratiques avec l’utilisation des huiles essentielles à de nombreux niveaux.

Elles pourront être les utilisées alors

  • dans la gestion des émotions et du stress de la femme enceinte,
  • des petits maux du quotidien : problèmes de peau, constipation, rhume, problèmes de circulation, douleurs
  • mais aussi dans les problèmes inhérents à la femme enceinte : nausées de début de grossesse par exemple, hémorroides,

il faut noter cependant que la perception des odeurs est différente lors de la grossesse et il est très important de prendre cela en compte lors de la prescription d’un mélange d’huile essentielle. C’est pour cela que la sage-femme devra toujours s’assurer de la bonne tolérance olfactive de sa préparation avant toute utilisation.

Les applications des huiles essentielles au moment de l’accouchement

Dans les salles d’accouchement, les huiles essentielles ont aussi toute leur place : de la diffusion pour gérer le stress du moment, à des massages pour faciliter la dilatation du col par exemple, ou tout simplement diminuer la douleur. En Angleterre, l’usage des huiles essentielles au moment de l’accouchement est depuis longtemps dans les maternités et de nombreuses études ont montré leurs aides précieuses à ce moment-là.

Les application des huiles essentielles après l’accouchement

Après l’accouchement, les huiles essentielles ont encore toute leur place, tant dans la cicatrisation du périnée que dans l’aide à l’allaitement. Là encore, il est important de prendre des précautions. L’aide pour la maman peut être un plus aussi dans la gestion des émotions et dans la prévention de la dépression du post-partum.

L’utilisation des huiles essentielles sur le nouveau-né

Pour le nouveau-né, il n’est pas forcément conseillé d’utiliser à grande échelle, les huiles essentielles. C’est avec modération qu’il faut le faire car leur petit corps n’est pas fait pour absorber trop de nouveautés. On peut cependant agir tout doucement avec des mélanges ultra dilués ou utiliser aussi les hydrolats (extraits aqueux récupérés lors de la distillation des plantes).

Introduire l’aromathérapie dans la pratique de sage-femme

Alors comment la sage-femme peut-elle intégrer dans sa pratique, l’usage des huiles essentielles ? L’usage est tellement large qu’on ne peut s’engager dans toutes les directions. Mais il est possible d’apporter bien plus à ses patientes en introduisant l’usage de l’aromathérapie dans sa pratique de sage-femme.

Introduire l’aromathérapie vous permettra de vous démarquer si vous êtes en pratique libérale. L’aromathérapie est à la mode et les femmes sont à la recherche de plus de naturel. Vous pouvez organiser un atelier pour fabriquer des produits qu’elles pourront utiliser, vendre et leur prescrire des petites solutions de votre fabrication, pour tous les jours ou pour le jour de l’accouchement. Vous pouvez leur apporter des informations de sécurité. La pratique des sages-femmes se prête bien à l’organisation d’ateliers, de réunions d’information. Dans le cadre des séances de préparation à l’accouchement, l’aromathérapie peut tout à fait s’inviter.

Ce que je vous propose à travers mon accompagnement

Je propose à travers ma formation à l’aromathérapie, et son module spécial Sage-femme, un véritable accompagnement qui vous aidera à intégrer rapidement et facilement l’aromathérapie dans votre pratique de sage-femme. J’allie mes connaissances en aromathérapie, et celles du monde de la femme enceinte à travers un accompagnement spécialisée au plus près de votre pratique. J’ai moi-même eu 4 enfants et j’ai pu mesurer à travers mes préparations d’accouchement et mes accouchements, toute l’étendue du champ que vous pouvez couvrir avec l’aromathérapie, dans la pratique de sage-femme.

Vous voulez en savoir plus, je vous propose de nous rencontrer lors d’une séance gratuite :nous pourrons ainsi discuter de l’accompagnement et vous repartez avec un plan en 3 étapes pour commencer à intégrer dans votre pratique, l’utilisation des huiles essentielles.

Découvrez la formation


Sources

Aromatherapy for health professionals

Clinical aromatherapy

Et vous qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.