Stimuler l’immunité avec 3 huiles essentielles

Dans le cadre des 3 temps, pour se préparer à l’automne, nous avions parlé dans un premier temps de détox, puis de booster son énergie, voici le 3ème temps : stimuler son immunité.

Et chez nous, après un automne magnifique, l’hiver est arrivé brusquement avec une première chute de neige, début novembre, puis une seconde et enfin une 3ème, encore plus intense. Il fait froid mais comme on a bien boosté son énergie, on se sent d’attaque.

En hiver, le temps est propice aux maladies ORL. que ce soit votre enfant qui tombe malade ou vous qui côtoyez vos collègues de travail, il est aisé d’attraper ce qui passe et à votre tour de devenir malade. Vous êtes un peu fatigué et hop, le rhume se transforme en sinusite et vous trainez alors pendant des semaines tout cela, le transmettant à votre tour à votre entourage. STOP : et si vous commenciez par ne pas tomber malade, en stimulant votre immunité ? Avec les huiles essentielles, c’est simple, et à porté de tous : je vous présente aujourd’hui, 3 huiles essentielles pour vous aider dans ce sens-là.

immunité

Conseils pratiques préalables

Pour stimuler son immunité, il faut avant tout être en forme : manger équilibré, des repas riches en fruits et légumes, fibres etc), bien dormir, éviter le stress etc .. En agissant sur votre hygiène de vie, vous agissez déjà sur votre santé. Dans notre monde, il faut savoir se réserver des moments de pause pour laisser le temps à l’organisme de se reposer et de recharger ses batteries.

Comment l’aromathérapie peut vous aider

L’aromathérapie est un formidable moyen de stimuler l’immunité. Les huiles essentielles vont agir à différents niveaux pour au final, vous aider à mieux lutter contre les affections hivernales (virus ou bactéries). Elles peuvent être utilisées de différentes façons et seront d’un grand recours, avant mais aussi pendant un rhume, une grippe etc, en diminuant l’impact de la maladie et en favorisant une meilleure récupération.

Dans la multitude des huiles essentielles immunostimulantes, il en existe de nombreuses qui présentent ces caractéristiques : la bergamote, la sauge sclarée, le clou de girofle, l’eucalyptus globulus, l’encens, le gingembre, le pamplemousse, la lavande, le citron, le lemongrass, la marjolaine, la mélisse, le néroli, l’orange douce, le patchouli, le ravintsara, le bois de rose, le tea tree, le thym, le vétiver …

Aujourd’hui, je vous présente 3 huiles essentielles qui vous aideront dans ce sens-là. Toutes les 3 supportent le système immunitaire, par différentes actions. Vous pourrez les utiliser toutes les 3 ensembles, combinées ou non, dans différentes préparations : en diffusion, en brume d’oreiller ou en spray ..

L’huile essentielle d’Orange Douce ( Citrus sinensis)

huile essentielle d'orangeSon parfum est doux, fruité et vous apportera de la bonne humeur (en anglais, on dit qu’il est uplifting).

L’huile essentielle d’orange douce est composée à 80% de d-limonème qui est un composant qui active la production de lymphocytes (globules blancs).

Il agit aussi en diminuant les phénomènes liés à l’inflammation. Il possède d’autre part, une action anti-oxydante.

 

L’huile essentielle d’encens (Boswellia carterii)

encensC’est un trésor à part entière : cette huile essentielle vous étonnera par sa puissance et son action : c’est un excellent anti-douleur.

En olfaction, elle est aussi utilisée pour son pouvoir calmant et apaisant. L’huile essentielle d’encens est aussi un excellent immunostimulant.

Elle est composée en majorité d’α-pinène, un composant qui agit en stimulant l’immunité grâce à son action anti-inflammatoire.

 

L’huile essentielle de thym à linalol ( Thymus vulgaris ct linalol)

thym

Avec le thym, il faut bien différencier les différents chémotypes : le nom latin est le même, mais la composition de l’huile essentielle et donc ses propriétés vont différer suivant la localisation de la plante.

Ici, nous parlons de l’huile essentielle de thym à linalol, une huile essentielle douce et bien tolérée (à ne pas confondre avec le thym à thymol). L’huile essentielle obtenue est très riche en linalol, un monoterpénol (alcool) qui est présent à plus de 60%. Les propriétés de l’huile essentielle de thym sont principalement dues à cette forte présence de lynalol. Il est anti-infectieux doux et immunostimulant. C’est aussi un tonique et neurotonique. Il est aussi légèrement antispasmodique et antalgique.

Mélanger ces 3 huiles essentielles pour stimuler l’immunité

Une fois ces 3 huiles essentielles passées en revue, il est aisé de les associer pour créer des mélanges qui vous pourrez soit appliquer sur votre peau, soit diffuser chez vous pour profiter au maximum de leurs effets immunostimulants. Pour cet exemple, je vous propose de faire un peu différemment en mélangeant d’abord les huiles essentielles et en créant une synergie. Ensuite, vous utilisez cette synergie dans des préparations.

–> Réaliser un mélange toujours prêt à l’emploi : dans un flacon de 5 ml, verser :

  • 50 gouttes d’HE d’orange douce,
  • 30 gouttes d’HE d’encens,
  • 40 gouttes d’HE de thym à linalol.

–> Fermez, mélangez et étiquetez .

–> Ensuite, utilisez ce mélange de la façon suivante :

  • dans votre diffuseur en fonction de ses recommandations,
  • une goutte sur votre oreiller pour respirer et stimuler votre immunité en même temps que votre sommeil (l’orange est calmante, l’encens aussi et vous aideront à dormir),
  • une goutte sur un mouchoir : à respirer tout au long de la journée,
  • quelques gouttes sous le filet de la douche, et vous respirez encore ce parfum,
  • dans un flacon roll-on de 10 ml, vous mélangez :
    • pour les enfants : 2 gouttes du mélange et 10 ml d’huile d’amande douce : 2 fois par jour, un petit massage sur le revers du poignet,
    • pour les adultes, 10 gouttes du mélange et 3 fois par jour.
  • Vous pouvez aussi mettre quelques gouttes du mélange sur des galets que vous emmenez au bureau et respirez discrètement tout au long de la journée…

Les possibilités sont infinies, mais attention à la conservation de vos huiles essentielles : quand elles vieillissent, elles s’oxydent et deviennent irritantes pour la peaux, plus particulièrement pour les HE d’encens et d’orange douce.

Vous voulez en savoir plus, je vous propose d’aller jeter un coup d’oeil sur mon atelier Aroma-Hiver : il vous permet à travers 10 huiles essentielles et de nombreuses déclinaisons de passer un hiver tout en douceur en stimulant l’immunité et soignant les petits maux de l’hiver.

Découvrez l'atelier


Sources :

  • Essential oil safety, Robert Tisserand and Rodney Young (Elsevier, 2014)
  • Aromahead Institute, Aromatherapy Certification Program

 

Et vous qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.