Les huiles essentielles chez le bébé

On parle souvent des contre-indications des huiles essentielles pour les enfants ; L’âge fatidique de 5 ans est souvent avancé pour exclure les enfants en dessous de cet âge-là. Les bébés ne sont pas épargnés et on a l’impression que les huiles essentielles ne sont pas utilisables chez les bébés. Même si l’usage des huiles essentielles est plus restreint que chez l’enfant plus grand, qu’en est il vraiment et comment utiliser les huiles essentielles chez le bébé.

slider_bebe

Voici quelques conseils d’utilisation des huiles essentielles chez le bébé.

huiles essentielles et bébés

Par bébé, on entend enfant de moins de 3 ans. Il faudra adapter la posologie et surtout bannir de votre trousse de pharmacie un certain nombre d’huiles essentielles qui sont strictement interdites d’usage chez le bébé :

HE les plus fréquentes interdites chez le bébé :

  • la menthe poivrée,
  • le cyprès,
  • les origans,
  • certains romarins,
  • la sauge
  • l’eucalyptus globulus (cette huile essentielle est toujours présente sur les étagères des magasins aux Etats-Unis : à ne pas confondre avec l’eucalyptus radiata).

Quelles huiles essentielles utiliser chez le bébé ?

Je vous propose une toute petite liste dans la mesure, où il convient de rester prudent face à un bébé : une huile essentielle est extrèmement concentrée et peut s’avérer rapidement toxique chez bébé.

Sans danger, vous pourrez utiliser ces 3 huiles essentielles :

  • la lavande officinale (Lavandula officinalis),
  • la camomille romaine (Chamomilla nobilis),
  • le genévrier de Virginie (Juniperus virginiana).

Elles sont douces, agréables à l’odeur et très puissantes dans leurs actions.

La lavande vraie sera utilisée comme calmante, anti-démangeaison, anti-inflammatoire, cicatrisante et anti-infectueuse.

La camomille romaine est calmante mais aussi, est antalgique (bon pour les dents) anti-inflammatoire mais aussi un très bon anti-spasmodique (utile contre les maux de ventres de bébé).

Le Genévrier de Virginie (Juniperus virginiana) : attention, certains auteurs contre-indiquent cette HE chez le bébé, car elle est souvent confondue avec une autre (cf l’article sur ce lien). Utilisée comme ci-après, cela ne pose pas de problème mais il ne faut pas l’appliquer sur la peau de bébé. Elle a un puissant effet calmant.

Comment utiliser ces huiles essentielles chez le bébé ?

Une méthode toute simple pour utiliser les huiles essentielles chez le bébé consiste à mettre quelques gouttes sur l’épaule de la maman (ou du papa) et de porter le bébé. Ainsi, il pourra directement respirer l’huile essentielle : ce moyen est très efficace pour calmer bébé par exemple avec la camomille. Ainsi, il associera cette odeur à un moment calme et rassurant et par la suite, se retrouvera ainsi rassuré si vous recommencez.

Un autre moyen est aussi de réaliser un mélange de ces trois huiles essentielles 25 gouttes de chaque. De ce mélange, placez 5 gouttes dans un diffuseur. Laissez diffuser 15 minutes pas plus, au delà, bébé pourrait être submergé par l’odeur. Et bien sur, si vous n’avez pas de camomille, car aux Etats-Unis, elle est plutôt difficile à trouver et surtout assez onéreuse … alors vous pouvez la remplacer par de l’huile essentielle de mandarine dans ce mélange.

Plus difficile à trouver mais tout aussi efficace, les hydrolats sont facilement utilisables chez le bébé. Un hydrolat, c’est la fraction d’eau qui reste après la distillation. L’hydrolat est beaucoup moins puissant que l’huile essentielle, mais est aussi plus facile d’usage chez l’enfant. Il ne possède pas exactement les mêmes propriétés que l’huile essentielle car il renferme les composés solubles dans l’eau de la plante. 

Vous aussi, vous avez envie d’approfondir vos connaissances en aromathérapie, mais vous ne savez pas par où commencer ? Je vous propose dans un premier temps de retrouver lors d’une séance gratuite pour déterminer comment les huiles essentielles peuvent vous aider et surtout de démasquer les obstacles qui vous empêchent de les utiliser : cliquez sur l’image ci-dessous pour vous inscrire.slider_séancedecouverte

Sources : http://blogs.naturalcures.com/a-parents-guide-to-aromatherapy-part-one/

 

Opt In Image

5 conseils pour sensibiliser vos patientes

aux perturbateurs endocriniens

Pour télécharger l'ebook, remplir le formulaire

Et vous qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.