Cedarwood : 4 huiles essentielles à ne pas confondre

En matière d’huiles essentielles et de dénomination, il peut apparaître parfois des confusions. Quand en plus, vous habitez aux Etats-Unis, il est alors encore plus difficile de se repérer car il va falloir gérer les traductions anglaises. Je reviens aujourd’hui, sur 5 huiles essentielles dont les traductions sont difficiles à discerner, je veux parler des huiles essentielles qui répondent au nom de Cedarwood.

Littéralement, cedarwood, veut dire bois de cèdre et on pense souvent au cèdre du Liban. Dans ce cas-là, il est important de discerner les différents termes. Je vous propose donc de revenir sur 4 plantes qui prêtent à confusion. On commence par la plante qui est véritablement le cèdre : le cèdre de l’Atlas.

Cèdre de l’Atlas

Cèdre de l'Atlas</a<
Cèdre de l’Atlas
  • Nom latin : Cedrus atlantica
  • Nom anglais : cedarwood, Atlas cedar
  • Famille botanique : Abiétacées
  • Description botanique : grand arbre (il peut atteindre 50 m) et 1000 à 2000 ans.
  • Partie utilisée : bois. Huile essentielle obtenue par distillation.
  • Composition de l’huile essentielle : sesquiterpènes, cétones, sesquiterpinols
  • Propriétés : 
    • circulation artérielle
    • antioedème
    • lymphotonique,
    • antidépresseur,
    • cicatrisant
  • Contre-indications et effets indésirables : interdit chez les bébés, en cas de grossesse

Une variante le Cèdre de l’Himalaya (Cedrus deodara ou Himalayan Cedarwood en anglais), très proche du cèdre de l’Atlas.

La dénomination cèdre est improprement donné au « cèdre de Virginie » qui est en fait un genévrier et est d’une famille différente du cèdre de l’Atlas, puisque c’est un cupressacée.

Cèdre de Virginie, Genévrier de Virginie, Cèdre rouge

juniperusvirginiana
Virginia cedarwood – shutterstock
  • Nom latin : Juniperus virginiana
  • Nom anglais : Cedarwood (la confusion vient de là : ce n’est pas un cèdre !)
  • Famille botanique : Cupressacées
  • Description : arbre de 15 m de haut d’Amérique du nord. Il peut vivre jusqu’à 450 ans.
  • Partie utilisée : bois
  • Composition de l’huile essentielle : sesquiterpène (70%), sesquiterpenols (30%)
  • Propriétés :
    • calmant et sédatif (indications courantes aux Etats-Unis)
    • décongestionnants veineux, phlébotonique,
    • anti-inflammatoire et cicatrisant pour la peau.
    • efficace contre la toux, et les problèmes respiratoires.
    • rétention hydrolipidiques : tonique urinaire.
  • Contre-indications et effets indésirables : néphrotoxique si insuffisance rénale.

A côté, de cette plante, on trouve le genévrier commun, plus connu en France et pour cause, puisque cet arbre pousse plutôt en France, et non aux Etats-Unis comme le genévrier de Virginie. La composition de l’huile essentielle est très différente. Dans le cas du genévrier commun, il n’est pas appelé cedarwood, mais Juniper berry, ce qui est plus logique.

Genévrier commun (érigé)

 

  • Nom latin : Juniperus communis
  • Nom anglais : Juniper berry
  • Famille botanique : Cupressacées
  • Description : arbre ou arbuste buissonnant de plus de 1,5 m de haut. Ses feuilles sont des aiguilles rugueuses. Les fruits sont des cônes appelés faussement baies, vertes la première année.
  • Partie utilisée : les baies (le plus utilisé), mais aussi les rameaux. Huile essentielle obtenue par distillation.
  • Composition de l’huile essentielle des baies : 80% de monoterpènes, 10 à 15% de sesquiterpènes, 3 à 7% de monoterpénols.
  • Propriétés : 
    • tonique digestif,
    • purificateur du filtre rénal,
    • antirhumatismal.
  • Contre-indications et effets indésirables : à éviter pendant la grossesse, irritations cutanées,

Enfin, un petit dernier qui peut prêter à confusion car on le trouve aux Etats-Unis, mais très peu en France. Sa composition est proche du cèdre de Virginie et il possède à peu près les mêmes propriétés, il s’agit du Texas Cedarwood.

Enfin, le dernier cedarwood, est le Texas Cedarwood, qui est aussi un juniperus de la famille des cupressacées et non un cèdre. Sa composition est très proche de celle du genévrier de Virginie. On le trouve vendu sous la marque Aura Cacia.

Texas Cedarwood

  • Nom latin : Juniperus mexicana
  • Nom anglais : Texas cedarwood
  • Famille botanique : cupressacées
  • Description : un arbre pouvant aller jusqu’à 6 m de haut avec des baies bleus
  • Partie utilisée : le bois
  • Composition de l’huile essentielle : sesquiterpene et sesquiterpenol : composition très proche de celle de Juniperus virginiana
  • Propriétés : les mêmes que le genévrier de Virginie
    • décongestionnants veineux, phlébotonique,
    • anti-inflammatoire et cicatrisant pour la peau.
    • efficace contre la toux, et les problèmes respiratoires.
    • rétention hydrolipidiques : tonique urinaire.
  • Contre-indications et effets indésirables : à ne pas utiliser pendant la grossesse.

Et j’en rajoute un qui peut être utilisé chez les enfants :

Cèdre de l’Himalaya

  • Nom latin : Cedrus deodara
  • Nom anglais : Indian cedarwood
  • Famille botanique : pinacées
  • Description : un arbre pouvant aller jusqu’à 50 m de haut avec des fruits style pomme de pin
  • Partie utilisée : le bois
  • Composition de l’huile essentielle : sesquiterpene et sesquiterpenol : β-himachalene, γ-atlantone, himachalol
  • Propriétés :
    • anti-inflammatoire et cicatrisant pour la peau.
    • calmant pour le système nerveux central,
    • réduit les douleurs
    • anti-fongique,
    • rétention hydrolipidiques : tonique urinaire.
  • Contre-indications et effets indésirables : non toxique. N’est pas contre-indiqué pendant la grossesse : parfois cela est mentionné mais il n’y a pas de publications allant dans ce sens là.
Opt In Image

5 conseils pour sensibiliser vos patientes

aux perturbateurs endocriniens

Pour télécharger l'ebook, remplir le formulaire

5 réflexions sur “Cedarwood : 4 huiles essentielles à ne pas confondre”

  1. Bonjour, bravo pour ce travail remarquable. Je rajouterai volontiers la composition chimique de chacun pour que l’utilisateur lambda ou débutant sera bien renseigné…

  2. Bonjour, je sais que cet article est parut depuis près de 3 ans, mais j’espère trouver de l’aide… j’ai acheter récemment une huile essentielle nommée « Cedre / Juniperus ashei », j’ai fait plusieurs recherche et je ne trouve rien de très concluant. Pouvez-vous m’éclairer sur ce sujet s’il vous plait? Comment puis-je l’utilisée?
    Merci

    1. Je viens de trouver : le Juniperis ashei est en fait le Texas Cedarwood dont vous avez la description en bas de l’article. Il est peu courant en Europe mais fréquent aux Etats-Unis

  3. Merci pour ce post fort utile! Je vis au Royaume-Uni et effectivement je me perdais aussi dans les traductions. Dans un livre americain je trouvais des mentions de cedarwood mais heureusement le nom latin JUNIPERUS VIRGINIANA m’a aide a comprendre: ce n’est pas le meme. En fait pour les sources francophone le bois de cedre c’est sauf exceptions le CEDRUS ATLANTICA. Tout s’explique maintenant 🙂

Et vous qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.