Huiles essentielles et grossesse

Un article sur les huiles essentielles et la grossesse. Récemment, j’ai réalisé une petite conférence avec Stéphanie Wampach du site Eclore et moi : je vous avais déjà présenté Stéphanie lors d’une interview en avril.

Le cas particulier de la grossesse

La grossesse est une des précautions d’emploi dans l’usage des huiles essentielles (HE).

Les HE bien que produits naturels, n’en demeurent pas moins des produits actifs et à ce titre doivent être considérées avec précaution durant la grossesse.

Il est donc important de considérer les points suivants :

  • Les huiles essentielles sont INTERDITES durant le premier trimestre de la grossesse.
  • Certaines HE sont totalement interdites pendant toute la grossesse : voir liste des HE interdites
  • N’utilisez que les HE mentionnées ci-après, ne les remplacez pas par d’autres, même si elles vous paraissent proches.
  • Certaines HE sont autorisées au 2ème et 3ème trimestre de la grossesse : voir liste des HE autorisées et leur innocuité a été démontrée.
  • L’utilisation des HE par voie orale est à éviter, sauf certains cas très rares, dont l’usage est connu.
  • la voie cutanée sera privilégiée ; la diffusion atmosphérique peut être utilisée.
  • Les traitements doivent être courts : 5 à 10 jours.

Utilisation pendant la grossesse

La trousse HE de la femme enceinte

  • HE Camomille Romaine contre le stress,
  • HE de gingembre contre la constipation
  • HE de lavande vraie contre les insomnies
  • HE de citron contre les nausées

Recette donnée à la fin de la vidéo : trousse de l’accouchement

A appliquer et à respirer : de la camomille romaine 2 à 3 fois par jour : apporte calme. Une goutte sur le plexus solaire et sur la face interne des poignées.

Une formule pour massage à faire lors du travail pour être relaxée, aider à la dilatation et diminuer la douleur.

  • 10 gouttes d’HE Sauge sclarée
  • 10 gouttes d’HE palmarosa (favorise l’accouchement)
  • 10 gouttes d’HE lavande vraie (douleur et relaxation)
  • 10 gouttes d’HE camomille romaine (calme)
  • 10 gouttes d’HE encens (gestion de la douleur)
  • HV amande douce QSP 30 ml
  • Huiles essentielles autorisées au 2ème et 3ème trimestre de la grossesse

Huiles essentielles autorisées pendant la grossesse

Arbre à thé, Basilic, Bergamote (avec ou sans furocoumarines), Bois de Hô, Bois de rose, Camomille, Cardamome, Ciste ladanifère, Citron, Citron vert, Cumin, Estragon, Eucalyptus citronné, Eucalyptus radié, Gaulthérie, Géranium bourbon, Géranium Egypte, Gingembre, Inule odorante, Laurier noble, Lavande aspic ou fine, Lavandin super, Lemongrass, Lentisque pistachier, Mandarine, Marjolaine à coquilles, Marjolaine à thujanol, Myrrhe, Niaouli, Orange, Orange sanguine, Petitgrain, Pin, Ravintsare, Rose, Sauge sclarée, Tanaisie annuelle, thym, Verveine, Ylang-ylang

Liste des huiles essentielles INTERDITES durant la grossesse

Achillée, Acore, Aneth, Anis étoilé, Angélique, Basilic camphré, Bois de Siam, Cannelle de Ceylan (feuille et écorce)*, Cannelle de Chine*, Carvi, Cèdre*, Curcuma, Cyprès*, Eucalyptus à cryptone, Eucalyptus globulus, Eucalyptus mentholé, Genévrier, Girofle (clou et feuille sauf accouchement), Hélichryse, Katrafay, Lantana, Menthe des champs, Menthe verte, Menthe poivrée, Nard, Noix de muscade, Origan compact et vulgaire, Palmarosa (sauf accouchement), Persil, Romarin à camphre, Romarin à verbénone, Sarriette, Sauge officinale, Tagète, tous les Thym, Thuyat, Valériane des Indes, Verge d’or, Zédoaire

* : sauf avis d’un professionnel.

Opt In Image

5 conseils pour sensibiliser vos patientes

aux perturbateurs endocriniens

Pour télécharger l'ebook, remplir le formulaire

Et vous qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.