Les 5 erreurs à ne pas faire quand on se lance avec les huiles essentielles #1

A travers mon expérience et suite à la parution d’articles de presse sur l’augmentation des accidents dus aux huiles essentielles, j’ai voulu revenir sur 5 erreurs classiques faites lorsque l’on se lance en aromathérapie. Ces 5 erreurs sont à éviter absolument pour ne pas regretter l’utilisation des huiles essentielles dans son quotidien. Les huiles essentielles sont des concentrés de principes actifs : pour obtenir une goutte, il faut distiller une quantité impressionnante de plante : pensez-y !

5 erreurs à ne pas faire quand on se lance avec l'aromathérapie

1-Erreur N°1 : ne pas vérifier ses sources d’approvisionnement

C’est la première chose à faire lorsque vous commencez à vous servir des huiles essentielles. Il faut être sûre de sa source d’approvisionnement : un bon fournisseur affiche l’analyse de ses lots d’huiles essentielles et joue sur la transparence : mais là, force est de constater que peu le font et pourtant, c’est un moyen de savoir si vos huiles essentielles répondent aux normes de composition.

D’une façon plus simple pour un consommateur peu averti, la première chose à envisager, est d’acheter ses huiles essentielles dans un circuit de distribution reconnu et sérieux. Certains sites web, sont spécialisés dans la vente d’huiles essentielles : traquez l’information et vous verrez de grandes différences d’un site à l’autre : je reviendrai sur cela dans un article ultérieurement. En attendant, évitez les marchés et les grandes surfaces.

D’une façon générale, un gage de qualité est avant tout, dans la présentation du flacon. Celui-ci doit être en verre foncé pour optimiser la conservation d’une huile essentielle qui doit être à l’abri de la lumière : les flacons doivent porter les mentions ci-dessous.

Et vous qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.