Mes 3 huiles essentielles préférées dans ma pharmacie

Avec les années, j’ai sélectionné parmi toutes les huiles essentielles que je connais et que j’utilise. Voici, mes 3 huiles essentielles préférées qui me suivent partout et dont je ne peux pas me passer. Je les ai sélectionnées aussi pour leur polyvalence et leur facilité d’emploi. Dans ma sélection, j’ai donc choisi 3 huiles essentielles qui vont nous offrir un large éventail d’indications, tout en ayant peu d’effets indésirables ou de précautions d’emploi.

Quelles sont les principales indications que l’on attend de la part d’huiles essentielles ?

On attend qu’elles soient :

  • anti-infectieuses avec un large spectre : anti-bactériennes, anti-virales et anti-fongique.
  • immunostimulantes : une grande qualité de certaines huiles essentielles est qu’elles ont la formidable propriété de stimuler l’immunité, par différents mécanismes,
  • analgésiques pour calmer la douleur,
  • antispasmodiques pour calmer les spasmes digestifs,
  • anti-inflammatoires,
  • expectorantes,
  • calmantes.

Avec ces propriétés thérapeutiques, vous pouvez soigner 90% des petits maux du quotidiens : des affections ORL, au stress du quotidien, en passant par un mal de ventre, mais aussi calmer et apaiser..

Avec un minimum d’effets secondaires ni de contre-indication

Quand on utilise des huiles essentielles, sur la peau, il faudra veiller à les diluer dans de l’huile végétale pour éviter tout risque d’irritation. Pour les huiles essentielles d’agrumes, on évitera le soleil car il y a un risque certain de phototoxicité. Enfin, il faudra aussi veiller à ce que l’huile essentielle soit adéquate aux enfants ou à la femme enceinte. On évitera alors de nombreuses huiles essentielles répertoriées pour leurs propriétés toxiques pour ces populations.

Ma sélection de 3 huiles essentielles

  1. J’ai choisi l’huile essentielle de marjolaine des jardin (Origanum majorana) pour ses propriétés, analgésiques, anti-inflammatoires, anti-bactériennes, antispasmodiques mais surtout pour ses propriétés calmantes. La marjolaine a tout pour plaire. Sa composition est un beau mélange entre la lavande vraie et le tea tree. Le terpinen-4-ol et le ϒ-terpilene sont aussi rencontrés dans l’huile essentielle de tea tree. Ces deux composants sont anti-infectieux (anti-viraux et anti-bactérien). Le terpinen-4-ol, quant à lui est immunostimulant : il active les globules blancs. Mais la marjolaine n’est pas en reste, puisque son huile essentielle contient aussi du linalol et du linalyl acetate, principaux composants de la lavande vraie, reprenant ainsi ses propriétés calmantes, analgésiques et renforçant son action anti-inflammatoire. On l’utilisera alors dans la digestion, les dysménorrhées, les problèmes respiratoires et les problèmes cutanés.
  2. L’huile essentielle d’encens (Boswellia carterii) fait partie de mes préférées car elle est polyvalente aussi mais surtout très puissante. Elle est principalement composée de α-pinène, un composé hautement volatil, mais aux propriétés antalgiques, anti-inflammatoires, calmantes et immunostimulantes. Elle calme vraiment mais va bien au delà par ses actions aide à la concentration et l’introspection. Elle a aussi été utilisée avec succès dans la réduction des douleurs, notamment celle de l’accouchement. On l’utilisera aussi dans les douleurs musculaires. Elle a aussi une activité au niveau respiratoire et au quotidien, elle peut aider les personnes souffrant d’asthme.
  3. Ma troisième huile essentielle, est l’eucalyptus radié : un grand classique, utile en cas d’affection respiratoire. Composé en grande majorité de 1,8-cinéole, l’eucalyptus radié est spécifique des affections respiratoires, notamment en cas de bronchique, mais aussi en cas d’affection plus hautes comme le rhume simple. Elle allie de nombreuses propriétés : expectorante, antiseptique, mais aussi anti-virale et immunostimulante. C’est un grand classique qui devrait être dans toutes les pharmacies familiales. Il ne faut pas le confondre avec l’Eucalyptus globulus, qui n’est pas indiqué chez les enfants.

Voilà, 3 huiles essentielles que j’apprécie pour leurs propriétés, mais aussi, il ne faut pas l’oublier pour leur arôme. Elles sont relativement courantes. Il est vrai que l’huile essentielle d’encens ne fait pas partie des huiles essentielles les plus utilisées en France, au contraire des Etats-Unis, où elle a plus de succès. Cependant,je lui trouve des propriétés intéressantes et surtout très puissantes.

Et vous, quelles sont vos huiles essentielles préférées ?

Et vous qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.