Acheter et conserver les huiles essentielles

Les huiles essentielles ne sont pas des produits comme les autres. Comme vous le savez déjà certainement, il s’agit de produits extrêmement concentrés issus d’une distillation ou d’une pression à froid. Et toutes les huiles essentielles ne sont pas égales dans leur conservation. La composition chimique des huiles essentielles va influencer bien sur leur senteur, mais aussi leur durée de vie. Et si certaines peuvent se conserver des années, d’autres, malheureusement, se détériorent rapidement. Alors, qu’est-ce qui fait que certaines se désagrègent plus vite, et donc comment les conserver pour retarder au maximum leur détérioration ?

hydrosol-939215_1280

Au niveau chimique, il se passe une réaction d’oxydation au cours du temps qui va fortement diminuer les propriétés bénéfiques de l’huile essentielle. Le second effet sera après la perte d’efficacité, une augmentation des risques d’irritation au niveau cutané principalement.

La question devient alors, comment savoir si l’huile essentielle est périmée ? Aux Etats-Unis, vous trouverez rarement de dates de péremption sur les huiles essentielles et il est difficile de savoir si l’huile essentielle est encore bonne ou pas. En respirant le flacon, vous ne sentirez pas la différence, à moins d’avoir été habitué au parfum d’une bonne huile essentielle.

De mon côté, récemment, j’ai acheté une huile essentielle de lavande de la marque Robert Tisserand dans un magasin style Marshall : j’étais toute contente, car je connais la valeur de Robert Tisserand qui est un des grands pontes de l’aromathérapie aux Royaume Unis. Cependant, dès que je l’ai ouverte, j’ai eu une vague sensation que quelque chose n’allait pas. L’odeur ne me faisait pas vibrer. Il y avait quelque chose qui me gênait. Un peu plus tard, j’ai retrouvé dans ma collection, un flacon d’huile essentielle de la marque Aroma-Zone : elle était largement périmée depuis 3 ans. En la respirant, elle avait la même odeur : j’en ai conclu que ma gène était justifiée et que cette huile essentielle Robert Tisserand était donc périmée. Je ne l’ai pas jetée pour autant, je l’ai intégrée dans la fabrication de produits ménagés : il reste suffisamment de principes actifs pour désodoriser.

Alors comment faire pour éviter ces désagréments ?

L’oxygène est donc le pire ennemi de vos huiles essentielles :

il faudra donc les conserver bien fermées dans leur flacon.

L’oxydation des composants est facilitée par la lumière. Les huiles essentielles doivent donc être achetées dans des flacons en verre teinté.

L’oxydation des composants est facilitée par la chaleur. Le mieux est donc de les conserver à l’abri de toute source de chaleur, dans un endroit où il n’y a pas trop de fluctuation de température.

Au début, je gardais mes huiles essentielles dans une boite dans un placard de ma salle de bain. Or l’été, il peut régner une température de presque 30°C dans cette pièce, malgré la climatisation, sans compter sur le chauffage que mon mari met à fond, l’hiver. Alors à chaque printemps, je transportais ma boite dans mon sous sol, où la température est assez constante au cours de l’année. Finalement, j’ai opté pour les laisser toute l’année là et je vais même plus loin, elles sont maintenant dans un petit frigidaire.

Quelles sont les durées de conservations des huiles essentielles

Les plus fragiles :

fruit-15408_1280

  • Les huiles essentielles les plus fragiles, sont les citrus, c’est à dire, toutes les huiles essentielles d’agrumes : citron, orange, pamplemousse, mandarine etc.. Leur durée de vie est de l’ordre d’une année, voire deux, si elles sont conservées dans de bonnes conditions : le mieux est donc de les conserver au frais et de les utiliser rapidement.
  • Les huiles essentielles à base d’aldéhyde, elles, s’oxyderont aussi rapidement : la mélisse ou le lemongrass : durée de vie 2 ans.
  • Les huiles essentielles à base de 1,8 cinéol (eucalyptus, ravintsara, niaouli) auront une durée de vie entre 2 et 3 ans.
  • Les huiles essentielles comme le basilique, la sauge sclarée, le géranium, la lavande, le tea tree, le romarin, la menthe poivrée ont une durée de vie intermédiaire, de 3 à 5 ans.
  • Les huiles essentielles avec des molécules plus lourdes auront une durée de vie bien supérieure : comme l’Ylang Ylang, le Patchouli, le vétiver, le genévrier de Virginie : on peut les garder jusqu’à 6 à 8 ans.

Recommandation pour conserver vos huiles essentielles :

Au vue de ce qui est expliqué ci-dessus, je vous recommande de conserver vos huiles essentielles au frais. Si vous les utilisez très souvent, vous pouvez, les garder près de vous, en veillant à ne pas les exposer à une forte température.

lavender-1490788_1280

Mais comme, vous ne maitrisez pas ce qui se passe en amont de votre achat, je vous conseillerais deux choses :

Achetez vos huiles essentielles avec une date de péremption inscrite sur le flacon : vous avez ainsi, un aperçu. Le mieux, bien sur qu’il y aie aussi un numéro de lot, ce qui vous permet d’avoir une certaine traçabilité du produit et de savoir quand l’huile essentielle a été fabriquée.

Je vous recommande aussi fortement de les acheter directement au producteur par correspondance : cela vous assure une bonne conservation en amont des lots. En effet, dans un magasin, vous ne savez jamais combien de temps, le produit a été gardé sur l’étagère, vous ne pouvez pas connaître les conditions de transport qu’elles ont subi. Et c’est encore plus d’incertitudes, si il n’y a pas de date de péremption. En les achetant directement au fabricant par correspondance, vous avez l’assurance qu’elles ont été conservés dans de bonnes conditions et vous connaissez aussi, le temps de transports qu’elles ont subi.

Un jour où je suis rentrée chez un magasin d’herbes (dans ma ville à Kansas City), j’ai pu constater que les huiles essentielles étaient entreposées sous une bouche de chauffage.

A retenir

  • Conservez-les à l’abri de la chaleur,
  • Notez leur date d’achat, si vous n’avez pas de dates de péremption,
  • Les citrus sont les plus fragiles, conservez les au frais,
  • Préférez un achat au producteur directement.

L’aromathérapie vous intéresse mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous êtes submergée par l’énorme quantité d’informations présente sur le web, je vous propose une séance gratuite pour en discuter. N’hésitez pas à remplir le formulaire pour une séance découverte (voir sur le menu).

Et vous qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.