Erreur N°4 : appliquer une huile essentielle pure sur la peau

Quand on se lance dans l’aromathérapie, le sujet est ardue, le nombre d’huiles essentielles à disposition est énormes et on ne sait pas trop vers quoi se tourner. On ne sait d’ailleurs pas forcément comment les utiliser, ni comment appliquer une huile essentielle sur la peau.

Certains préconiseront la voie orale, d’autre la voie cutanées. En me formant aux Etats-Unis, j’ai appris plusieurs choses et à travers cela, j’ai compris que la voie cutanée et la voie olfactive étaient de loin pour moi les plus importantes dans l’usage des huiles essentielles.

Quand je consulte des ouvrages français, je constate qu’il est souvent conseillé l’usage des huiles essentielles au niveau cutané, ce sans être diluée.

Or, cette pratique ne doit pas être généralisé eet ce pour deux raisons.

  • une huile essentielle est un composant extrêmement concentrée, riche en molécules actives voire potentiellement irritantes. Cela ne vous viendrez pas à l’idée de mettre sur votre peau de l’aspirine pur, et bien c’est la même chose pour les huiles essentielles. Les diluer dans des huiles végétales ou dans des supports plus solides comme des cires, permet d’étaler de façon homogène l’huile essentielle, de la répartir au mieux et selon des quantités qui vont être supportables par la peau. Son absorption va permettre de ne pas agresser la couche superficielle de la peau.
  • d’autre part, une application pure sur la peau peut à terme entrainer une sensibilisation, même avec des huiles essentielles très courantes comme la lavande.. à vrai dire, à fortiori avec la lavande. Ma maman, qui ne peut plus se mettre de la lavande sur elle : elle a développé au fil du temps une allergie très marquée.

L’exception qui confirme la règle : 

Dans certains ouvrages, il est recommandé d’appliquer pure sur la peau, de l’huile essentielle de tea tree sur des petites plaies, boutons, piqures d’insecte etc.. Certains auteurs recommandent aussi le même genre d’utilisation pour l’huile essentielle de lavande, mais encore une fois, je pense qu’il faut être très vigilant car la lavande a un pouvoir allergisant assez important et peut à terme entraîner une sensibilisation, surtout chez les personnes avec une sensibilité allergique.

Recommandations pour appliquer une huile essentielle sur la peau

En conclusion, quand vous appliquez les huiles essentielles sur la peau, il faut toujours les diluer dans une huile végétale ou une cire, tel le beurre de karité ou de cacao. Il y a deux façons de diluer les huiles essentielles :

  • la façon réalisée en France, où les proportions s’approchent souvent des 50% de dilutions, mais où la quantité préconisée à appliquer sur la peau se compte alors en goutte (150 gouttes d’huiles essentielles dans 10 ml)
  • la façon réalisée aux Etats-Unis, où les dilutions utilisées sont plus faibles de l’ordre de 1% à 10% maximum, soit de 6 gouttes à 60 gouttes toutes huiles essentielles confondues diluées dans 10 ml par exemple, et appliquée à l’aide d’un roll on sans se soucier vraiment de la quantité appliquée.

Les deux méthodes ont leurs avantages, et il est vrai que la méthode américaine m’a rendue perplexe au début. Et puis, je m’y suis mise et j’ai compris que effectivement cela avait d’autres avantages, comme utiliser moins d’huiles essentielles tout en conservant une efficacité certaine et diminuant les effets indésirables.


Formation à l'aromathérapie

 

Si l’utilisation des huiles essentielles vous attirent, mais que vous vous sentez perdue face à leurs précautions d’emploi ou face à leurs propriétés, et que vous ne savez pas comment les utiliser, je vous propose une formation complète aux huiles essentielles pour les utiliser en toute sécurité. N’hésitez pas à me contacter si vous voulez en savoir plus.

Découvrez la formation

Et vous qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.