Se lancer dans l’aromathérapie : apprendre à connaître les huiles essentielles

Dans la série des erreurs à éviter quand on se lance en aromathérapie, voici la seconde erreur à éviter : ne pas connaître les huiles essentielles. Après vous avoir parlé de la première erreur que l’on fait quand on se lance avec les huiles essentielles, je reviens pour vous parler de cette erreur qui fait que l’on ne s’informe pas assez sur les huiles essentielles, elles-même. Sans devenir une encyclopédie, quand vous utilisez une huile essentielle, sachez à quoi vous avez affaire et sachez comment les utiliser.

Une huile essentielle, ce n’est pas uniquement une fiole qui sent bon, c’est tout un univers derrière. Vous connaissez tous le champ de lavande, mais pour mieux apprécier une huile essentielle, il est intéressant d’en connaitre un peu plus sur les huiles essentielles. Connaitre les plantes qui les composent vous fait rentrer dans un univers infini de possibilité. Sans se perdre dedans, car il existe des milliers de plantes à huiles essentielles, en connaître quelques une permet de les apprécier. Dans mes formations et ateliers, je décrits toujours une dizaine d’huiles essentielles, voir une quinzaine, mais pas plus, car il est important de les maitriser et de les utiliser, plutôt qu’en posséder énormément mais de ne pas savoir comment s’en servir. Une fois maitrisé ces 10 huiles essentielles, il est plus facile de plonger et d’utiliser les autres.

 

 

Dans cette illustration, je vous présente les principales plantes utilisées pour utiliser les huiles essentielles.

Une fois maitrisé le choix, considérez aussi les parties de plantes utilisées pour l’extraction. Les possibilités sont encore infinies : de la feuille, la fleurs, la plante entière, les racines, ou les écorces.

Enfin, avant d’utiliser les huiles essentielles, il est important de connaître un minimum leurs effets thérapeutiques pour mieux les utiliser. En vrac, vous retrouverez leurs effets thérapeutiques :

  • Anti-infectieuses : le citron, le tea-tree
  • Immunostimulantes : le ravintsara
  • Anti-inflammatoires : la camomille
  • Antispasmodiques : le cyprès
  • Anti-catarrhale : l’eucalyptus radié
  • etc

Mais il peut être utile d’approfondir pour mieux les utiliser de façon plus subtile et plus fine.

A partir de là, leur utilisation devient un jeu d’enfant, à condition de respecter certaines précautions, que nous verrons la prochaine fois. Pour débuter, l’utilisation des huiles essentielles peut se faire simplement, et j’avais écrit un article, comment à partir d’une goutte, il pouvait y avoir plus de 21 façons d’utiliser les huiles essentielles.

 

Et vous qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.