Les huiles essentielles de l’été

En été, la chaleur, les vacances, les insectes, beaucoup de choses changent et nous embètent. Voici quelques trucs pour se servir au mieux des huiles essentielles de l’été.

4 huiles essentielles à avoir absolument

Les petites recettes données ci-après, ne doivent pas être utilisées au long court, mais juste de façon ponctuelle. Elles sont pratiques en voyage ou en vacances. Pour traiter des problèmes chronique, il faudra alors, diluer impérativement les huiles essentielles quand elles sont appliquées sur la peau et réaliser des mélanges pour augmenter leur efficacité.

La lavande (Lavandula officinalis ou angustifolia)

lavender-1595608_1280

Je le dis souvent mais la lavande est l’huile essentielle à avoir dans toutes les occasions et tout au long de l’année. En complément, vous pouvez aussi utiliser de l’huile essentielle de lavande aspic pour les boutons de moustiques (1 goutte sur les boutons de moustiques). L’huile essentielle de lavande possède de nombreuses qualités :

  • elle est calmante : une goutte sur les poignets, vous frottez et vous respirez avant d’aller dormir.
  • elle est anti-douleur : pour les migraines, en utilisant le même procédés, cela calmera vos douleurs,
  • elle est cicatrisante : une goutte pure sur une petite plaie : non seulement, elle sera cicatrisante mais grâce à ses composants, elle luttera aussi contre les infections.

Le tea tree ou l’arbre à thé ( Melaleuca alternifolia)

Le tea-tree est aussi l’huile essentielle à avoir : elle est polyvalente et est surtout là pour tous les petits bobos du quotidien : elle est anti-microbienne, aussi bien contre les bactéries que contre les mycoses. Elle est aussi anti-inflammatoire et expectorante. Elle sera donc polyvalente pour ces vacances.

  • pour une aphte : 1 goutte dans deux gouttes d’huile de noisette en application 3 fois / jour.
  • pour un bouton ou un abcès, 1 goutte 3 fois /jour pendant 3 jours.
  • en cas de mal de gorge, 1 goutte sur un sucre, 3 à 5 fois / jour.

Le basilic exotique (Ocimum basilicum)

Attention, il existe différents basilics et celui qui aura toutes les propriétés suivantes est le basilic exotique. Sa composition est différente des autres huiles essentielles de basilics car elle est composée à 90% de méthylchavicol.  Il est principalement antispasmodique, calmant. On l’utilisera surtout pour ses propriétés digestives.

  • crampes digestives : 2 gouttes 3 fois / jour sur un sucre pour les adultes.
  • 3 gouttes dans une cuillerée à soupe d’huile d’argan ou de noisette, à passer sur le ventre en cas de règles douloureuses ou de ballonnements.

Le géranium rosat type bourbon (Pelargonium graveolens)

geraniums-792160_1280D’une fragrance assez prononcée, on aimera ou pas, mais le géranium possède des propriétés très diverses et étonnantes. Le géranium a une action très douce pour la peau : régénérante, antiseptique et tonique. Le géranium est aussi un bon insectifuge et sera aussi un bon calmant.

  • en diffusion, il pourra être utilisé dans un diffuseur et permettra de rester sans moustique,
  • en cas de brûlure : 2 gouttes en mélange avec 2 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie dans 2 gouttes d’huile végétale, à appliquer pendant 3 jours.
  • Inhaler de l’huile essentielle de géranium réduit aussi l’anxiété.

Crème anti-jambes lourdes

sandals-1578199_1280Et pourquoi pas durant l’été, essayer de mélanger les huiles essentielles pour vous offrir en bonus, une crème anti jambes lourdes. En effet, l’été, avec la chaleur, nos jambes nous font souffrir et ce n’est pas aux Etats-Unis, que vous trouverez une crème ayant cette indication-là. Pour la réaliser, vous pouvez prendre votre lait corporel habituel, une lotion neutre fera aussi l’affaire : dans un flacon de 60 ml (à ajuster, si votre flacon fait plus), vous pourrez ainsi ajouter :

  • 10 gouttes de cyprès (Cupressus sempervirens),
  • 10 gouttes de menthe poivrée (Mentha x piperita),
  • 4 gouttes de genévrier (Juniperus communis).

Vous pouvez aussi réaliser ce mélanger d’huiles essentielles dans un flacon d’huile végétale de calophylle qui potentialisera leurs effets.

Attention, ce mélange ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte. A conserver dans un endroit frais et à utiliser dans le mois.

Notes :

En anglais :

Opt In Image

5 conseils pour sensibiliser vos patientes

aux perturbateurs endocriniens

Pour télécharger l'ebook, remplir le formulaire

Et vous qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.