L’erreur de trop doser quand on se lance en aromathérapie

Je vous présente à travers une série d’articles, les erreurs à éviter quand on se lance dans l’aromathérapie. Cela fait longtemps que je voulais venir vous citer ces 5 erreurs qui  freinent ceux et celles qui veulent se lancer dans l’aromathérapie.

erreurs à éviter en aromathérapie

Quand j’ai commencé l’études des huiles essentielles, j’ai cru que je pouvais me lancer seule, que un livre ferait l’affaire. Le livre en question, avait beau s’appeler une bible, il était compliqué, plein de recettes dans tous les sens et des huiles essentielles qui sortaient de nulle part. Il semblait que, pour être sûr d’avoir le meilleur effet, il fallait avoir en sa possession 50 huiles essentielles différentes. Bref, j’étais perdue. Et même mes 6 années d’études de pharmacie, ne m’aidaient pas à acquérir une vision claire de l’aromathérapie.

Je me suis tournée vers le web. Là, les recettes semblaient toutes se contredire et jamais se retrouver. Ou alors, il semblait qu’il y avait eu de nombreux copier-collés.

J’ai appris à les utiliser en me formant auprès d’experts américains, puisque je venais d’arriver aux Etats-Unis. J’ai ainsi pu démystifier tout cela. Et j’ai acquis de nouvelles connaissances au plus près de ce que la recherche apportait. 

Mais quelle ne fût pas ma surprise de découvrir que l’approche américaine était bien différente de l’approche française. Pourtant, la France avait toujours été réputée comme le pays de l’aromathérapie par excellence.

Les différences entre les deux approches

Les différences se situaient à de nombreux niveaux :

  • Aux Etats-Unis, il n’est pas question de donner les huiles essentielles par voie orale. Au début, cela m’a gêné. J’étais perplexe. Mais plus ma connaissance de l’aromathérapie avançait, plus je comprenais effectivement, que l’on pouvait tout à fait se passer de la voie orale, améliorant même de façon spectaculaire l’efficacité des traitements.
  • Les quantités d’huiles essentielles étaient bien différentes : elles étaient bien moindres dans le cas des américains. J’étais quelque peu sceptique en fait de l’efficacité d’un produit où il n’y avait que quelques gouttes d’huiles essentielles. Mais peu à peu, je me suis rendue compte que l’efficacité était bien là. Diluer et diminuer les concentrations entrainaient bien sûr une meilleure tolérance des huiles essentielles. Je ne peux m’empêcher de penser à ma mère qui est devenue allergique à l’huile essentielle de lavande, alors qu’elle a suivi pendant des années, les conseils d’une experte française de l’appliquer pure sur la peau à la moindre piqûre d’insecte.

Et si cela allait changer ?

Comme pour venir renforcer mes convictions, récemment, s’est tenu un congrès à Grasse sur l’aromathérapie. Il est apparu que les spécialistes français commençaient à considérer cette approche.

Aspects sécuritaires de l'aromathérapie
Extrait d’une intervention de Michel Faucon au congrès Phyt’arom 2017 à Grasse. Crédit : article de tisserand institute : http://tisserandinstitute.org/grasse-french-aromatherapy/

Voilà, comme introduction à la série d’articles qui vont suivre sur les erreurs que l’on fait lorsqu’on se lance avec l’aromathérapie, je voulais dans un premier temps, vous exposer ces différences majeures qui désormais vont peut-être changer.



Et tout naturellement, je vous propose de vous faciliter votre démarche de se lancer dans l’aromathérapie. J’ai créé une formation aux huiles essentielles.

En partant de généralités, je vous emmène à la découverte de ce monde de l’aromathérapie et à travers l’étude de 15 huiles essentielles, je vous apprends à les combiner pour une utilisation en connaissance de cause pour soigner les maux de tous les jours.
Je vous apprends aussi à les introduire dans votre vie quotidienne pour créer des produits cosmétiques simples avec les ingrédients que l’on trouve aux Etats-Unis, mais aussi des produits ménagers tout simples mais super efficaces.
A travers des vidéos, des exercices à télécharger et un support de cours, je vous emmène à la découverte de l’aromathérapie.
A l’issue de cette formation, vous saurez comment les utiliser, vous n’aurez plus peur de leurs effets indésirables et vous aurez en main des éléments pour pouvoir aller plus loin et utiliser d’autres huiles essentielles en connaissance de cause. 

Et vous qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.