Zoom sur les huiles essentielles de l’oranger amer

Encore une agrume, mais quelle agrume : ses parfums enchantent et vous replongent dans votre enfance ou dans la cuisine de votre grand-mère : voici les huiles essentielles de l’oranger amer. Qui n’a pas entendu parlé de l’eau de fleur d’oranger. L’oranger amer est aussi dénommé le bigaradier du nom provençal Bigarado (bigarré). Suivant la partie de la plante distillée, l’huile essentielle sera différente :

  • la distillation de la feuille et des jeunes fruits appelés « petits grains » donnera l’huile essentielle de Petit grain bigarade,
  • la distillation de la fleur donnera l’huile essentielle de Néroli,
  • l’expression du zeste donnera l’huile essentielle d’oranger amer.

oranger

Le petit grain bigarade

Cette huile essentielle a une odeur caractéristique. Sa composition est proche de celle de la lavande mais son odeur diffère vraiment. Elle apporte calme et sommeil. En inhalation, en application cutanée ou par voie orale, elle apaise.

  • Par voie orale : 3 gouttes sur un support (sucre, comprimé neutre ou une cuillerée d’huile végétale), 3 fois par jour,
  • En diffusion : quelques gouttes, 15 minutes par demi-heure, avant le coucher.

Néroli

Cette huile essentielle a l’odeur de la fleur d’oranger (normal). Elle est plutôt un rééquilibrant nerveux. Elle est antidépresseur et apaisante. Elle sera utile en cas de fatigue, dépression, stress, anxiété etc …

  • Par voie buccale, sous la langue, 2 gouttes 3 fois par jour.
  • En diffusion : quelques gouttes, 15 minutes par demi-heure, avant le coucher.

C’est une huile essentielle qui sent vraiment bon mais qui est très onéreuse. Elle est souvent vendue déjà diluée, ce qui va faire baisser son prix.

Oranger amer

Comme les autres huiles essentielles d’agrume, elle est composée à 90% de limonème. Elle est un formidable tonique digestif. Elle est de plus calmante et sédative. Elle sera à déconseillée par voie cutanée, étant phototoxique. Sa saveur est agréable et sera adaptée pour les enfants. Sur un sucre, pour les digestions difficiles. Sur un mouchoir, versez quelques gouttes et placez le  près de l’enfant le soir : son sommeil arrivera très vite.

Opt In Image

5 conseils pour sensibiliser vos patientes

aux perturbateurs endocriniens

Pour télécharger l'ebook, remplir le formulaire

Et vous qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.